Présentation


Je suis juriste de l’enfance et de l’action sociale et médico-sociale, que j’aborde avec la coloration du Droit de la Dignité.


J ’ai exercé comme telle pendant six ans au service de la Vie Sociale du Département d’Indre-et-Loire. Depuis 1994, je donne des audits et formations sur l’enfance, le secret professionnel, les écrits professionnels, la protection des personnes âgées, le handicap et l’exclusion.

Ma formation universitaire et mon expérience de terrain dans le secteur social me permettent de me situer à l’interface entre les administrations, les associations, le secteur judiciaire et le monde de la recherche. J’ajoute à la connaissance juridique l’approche sociologique et psychologique. L’ensemble de mon travail se situe dans cet esprit de recherche-action.

Titulaire d’un D.E.A de droit de la famille et d’une maîtrise de carrières judiciaires, je maîtrise le doit privé, le droit pénal, le droit administratif et le droit processuel (droit des procédures) tous quatre nécessaires au jeu de la vie sociale.

Mon approche est celle de la Dignité humaine, qui comprend les droits de l’Homme et les libertés publiques, ce qui me permet d’expliquer comment la loi est destinée à inscrire l’action sociale et médico-sociale dans les principes et valeurs de la Démocratie.

Le DROIT de la DIGNITÉ est apparu au milieu des années 1990. Il s’impose actuellement comme la matrice du droit de demain. Il en découle notamment :

  • Le droit au respect de la vie privée (secret professionnel et dispositif informatique et libertés)
  • Le droit à la transparence administrative (communication des dossiers, droit à la rectification, motivation des décisions, droit des enfants et des familles de donner leur avis…)
  • Le droit des personnes d’être reçues par les acteurs de la prévention et le droit de se défendre
  • Le droit d’être informé
  • et bien d’autres principes fondamentaux, qui donnent sa noblesse à l’action des professionnels.

Le droit de la dignité s’entend de la dignité conjuguée des personnes, enfants et adultes, des professionnels et des valeurs institutionnelles.

J’ai ainsi créé la MÉTHODOLOGIE de la DIGNITÉ de la COMMUNICATION (MDC), qui s’applique notamment dans le travail pluridisciplinaire et la rédaction des rapports sociaux et médico-sociaux. Elle assure une communication efficace et pertinente dans le respect des personnes et des professionnels, tout en garantissant le cadre légal de la communication et du secret.

Par deux fois, la formation sur les écrits professionnels a valu à mes stagiaires des lettres de félicitations du procureur de la République et du juge des enfants !

Je donne régulièrement des conférences sur ces thèmes. Je suis l’auteur d’articles sur le secret professionnel notamment, souvent en collaboration avec Pierre VERDIER.

Je viens de publier : PROTECTION DE L’ENFANCE ET DÉMOCRATIE, Éditions Fabert, 2016

Mon travail de formatrice est régulièrement supervisé.